Suspension coco

DIY : une suspension coco

Aloha à tous! L’été touche bientôt à sa fin alors pour garder un petit goût de vacances exotiques chez vous, je vous propose aujourd’hui un petit tuto pour décorer votre intérieur. Tout simple à réaliser, il ne nécessite pas beaucoup de matériel et vous pouvez même l’adapter à vos envies du moment. Alors allons-y pour le DIY d’une suspension coco…

 

ASTUCE POST-CRÉATION

Vous trouverez difficilement des coques de coco déjà vides dans le commerce ou même ailleurs. Je vous conseille donc de profiter de l’occasion pour déguster une noix bien fraîche et pourquoi pas tenter des expériences culinaires ? D’ailleurs ne craignez pas d’avoir à l’ouvrir tout seul car c’est en fait très simple et vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin dans votre cuisine. Je vous laisse juste ici le tuto dont je me suis servi pour casser ma première noix de coco! Pas besoin de marteau, ni d’aucun ustensile ultra coupant ou d’une force surhumaine, c’est en fait surprenant de simplicité …

 

 

 

Le matériel :

  • Une coque de noix de coco
  • Une paire de ciseaux
  • Une petite plante de votre choix
  • Du terreau pour plantes d’intérieur
  • Des petites billes d’argiles
  • De la ficelle (ici j’ai utilisé du fil de suédine)

 

ETAPE 1 : Le dépotage

 

La première étape est sans aucun doute la plus rapide et la plus facile. Il vous suffit d’enlever la plante que vous avez choisi de son pot et de casser délicatement la motte en prenant soin de ne pas abîmer les racines. Un petit conseil, choisissez plutôt une petite plante qui tienne confortablement dans votre coque de noix de coco sinon vous risquez de ne pas en profiter longtemps…

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 2 : La préparation de la coque

 

Si pour casser votre noix de coco vous avez suivi le tuto dont je vous ai glissé le lien plus haut, l’une de vos coques doit comporter 3 trous : c’est de cette partie là qu’on va se servir pour notre création. Si toutefois vous n’avez pas pu faire de trous ou que vous souhaitez utilisez l’autre coque, vous pouvez la percer à l’aide de ciseaux ou d’un tournevis. Il vous suffit de tourner tout en appuyant sur la noix jusqu’à ce que vous réussissiez à la trouer. C’est une étape importante qui servira à évacuer le surplus d’eau si jamais vous avez la main un peu lourde sur l’arrosage de votre plante 😉

 

 

ETAPE 3 : Le remplissage de la coque

 

Une fois vos petits trous percés, munissez vous de vos billes d’argiles et disposez-en quelques unes dans le fond de votre coque. Veillez à ne pas trop en mettre pour laissez de la place à votre plante. D’ailleurs si vous vous demandez pourquoi il est nécessaire d’utiliser des billes d’argiles, je vous invite à lire (ou relire) mon article sur comment avoir la main verte : vous y trouverez la réponse 😉 Après cela disposez une petite couche de terreau pour préparer l’arrivée de votre plante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 4 : La plantation

 

Ça y est, vous pouvez installer votre plante dans son joli cocon. Veillez à bien tasser la terre de partout et à ce que toutes les racines soit bien enfouies. Je vous conseille ensuite de l’arroser avant de préparer la suspension, ça sera plus simple ainsi 🙂

 

 

ETAPE 5 : La suspension

 

Vous pouvez choisir de garder votre nouvelle coco-plante comme ceci si toutefois elle est stable mais je vous conseille de créer une suspension toute simple pour pouvoir mieux l’admirer et lui donner un look d’enfer! Pour cela munissez vous de la ficelle de votre choix et coupez 3 fils de taille égale.

 

 

J’ai volontairement choisi le fil de suédine car il se marie bien avec le style « coco » mais surtout car il n’est pas arrondi et se plaque bien contre la coque pour la soutenir. Une fois vos 3 brins coupés, nouez les entre eux à leur extrémité en laissant un bon centimètre et demi de fil dépasser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disposez ensuite ce noeud à plat sur une table et placez dessus votre coque. Veillez à ce que le tout soit bien centré et répartissez les fils de part et d’autre de la coco de façon à bien répartir le poids de la plante. Une fois votre suspension stabilisée, vous pouvez de nouveau faire un noeud bien plus haut au dessus de votre plante et l’accrocher où vous voulez!

 

 

Et voilà le résultat! Maintenant il ne vous reste plus qu’à vous lancer et à admirer votre petit coco tropicale pour vous rappeler ce bel été. J’espère que vous aurez envie de tester ce DIY, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions et surtout à me partager vos créations si toutefois vous vous lancez 🙂 Je vous attends nombreux dans les commentaires!

 

Suspension coco

 

A très vite!  :*

Laisser un commentaire